Anti-blanchiment : Portima poursuit ses développements

BRIO4YOU A propos de Portima
Parce que l'une des raisons d'être de Portima est de vous aider à répondre à vos obligations en matière de législation, nous venons de mettre à votre disposition de nouvelles sélections dans le cadre de la loi anti-blanchiment.
antiwitwas

Cette année, près de 2600 d'entre vous ont reçu un nouveau formulaire de la FSMA à compléter dans le cadre de la loi anti-blanchiment.

Après une étude approfondie du formulaire, de nouvelles sélections ont été réalisées et mises à votre disposition fin juin dans le module Sélection & Rapport. Il est à noter que ces sélections – disponibles pour tous, sans exception – commencent par les lettres FIMIS, suivies du numéro de la question.

Ces sélections viennent s'ajouter à celles qui avaient déjà été développées, dans ce même cadre, l'année dernière.

En septembre 2018, nous avions également enrichi la fiche preneur de deux champs : la Personne politiquement exposée et le Niveau de risque. Depuis, nous sommes allés plus loin. Ainsi, il ne suffit plus de cocher 'Personne politiquement exposée' ; vous devez désormais – comme recommandé par la FSMA - sélectionner Oui / Non ou Néant (= pas vérifié).

Quant au niveau de risque, en raison de sa complexité d'évaluation, nous lui avons ajouté le 'Niveau de risque calculé' : avec l'aide des fédérations, nous avons en effet élaboré un algorithme sur base de différents critères. A vous, ensuite, de décider de maintenir ou non l'information fournie. Toutefois, dans ce second cas, vous devez motiver votre choix.

Bon à savoir

Un bon encodage des données est indispensable pour pouvoir répondre à la loi anti-blanchiment. En effet, moins il y a de champs remplis, plus le niveau de risque calculé est élevé, ce qui peut ne pas correspondre à la réalité. 

Découvrez notre tutoriel pour tout savoir sur le calcul du niveau de risque :

Calcul du niveau de risque