Covid-19 : Vos ordinateurs également en danger

AS/Web BRIO4YOU A propos de Portima
En cette période de confinement et de téléworking généralisé, les pirates informatiques utilisent la peur du coronavirus pour propager leurs logiciels malveillants.
Voici quelques exemples d’attaques auxquelles vous pourriez être confronté :
virus covid19
malware

Sites web, logiciels et apps malveillantes 

Faites attention aux sites tels que Coronavirus(.)com ou Corona-virus-Map(.)com. Depuis janvier, des milliers de sites Web avec le mot « Corona » dans leurs URLs ont été enregistrés, et beaucoup d’entre eux sont suspects. Certains de ces sites Web tentent d’installer des logiciels malveillants sur vos appareils (PCs & Smartphone).

E-mail de spam

Ces e-mails essaient d'attirer votre curiosité en utilisant des slogans choc ou sur le thème du complot (« censurés », « secrets » …) pour essayer de vendre des informations ou des biens qui sont maintenant en forte demande, comme des masques, des gels désinfectants, des vitamines…

mail spam
phising data

Les escroqueries par phishing

Ce sont des sites ou e-mails qui semblent provenir d’organisations telles que le SPF Santé ou l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé). Les escrocs les ont conçus pour qu’ils ressemblent à des communications ou sites officiels, mais contiennent en réalité des liens de phishing ou des pièces jointes dangereuses.

De fausses enquêtes ou communications sur le coronavirus, ou l’émetteur essaie de se faire passer pour quelqu’un de votre entreprise. Le but du pirate est de voler votre nom d'utilisateur et votre mot de passe : pour accéder au « document » ou à « l'enquête », le destinataire doit fournir ses informations d'identification, comme par exemple en imitant l’écran de login d’Office 365. Une fois les identifiants collectés, le pirate peut accéder à votre compte et compromettre la sécurité de votre organisation tout entière.

fake email

Quelques conseils de sécurité :

  • Ne cliquez jamais sur des liens ou des pièces jointes d'un e-mail que vous n’attendiez pas.
  • Si vous recevez un e-mail suspect qui semble provenir d'une organisation officielle telle que l'OMS ou du Ministère de la Santé, supprimez-le en toute sécurité en appuyant simultanément sur la touche "Maj" et la touche "Delete" de votre clavier.
  • Ne partagez jamais vos mots de passe ou identifiants de connexion par e-mail !